L'église Saint-Pierre

L'église Saint-Pierre (XVIème siècle), partie reconstruite partiellement en 1784-1785 et restaurée en 1864. En forme de croix latine, elle comprend une nef avec clocher extérieur et chapelle des fonts au bas et au nord, un double transept et un choeur profond. Le choeur et une partie du transept datent du début du XVIème siècle ; la nef, la chapelle Sainte-Anne et le clocher datent de la fin du XVIIIème siècle.

L’adjudication de ces derniers travaux, dont les plans furent dressés en 1782 par Anfray, ingénieur à Guingamp, eut lieu le 1er septembre 1783 et demeura à Jean Le Clech moyennant 18.000 livres (R. Couffon). La bénédiction de l’église eut lieu le 2 juillet 1786. Le bas côté nord a été reconstruit en 1861.

Le clocher date de 1783–1786. La nef (reconstruite sur les plans de Jacques François Anfray) et la chapelle Sainte-Anne datent de 1782-1786. Le choeur et les bras du transept datent du XVIème siècle. Les éléments de jubé datent de la fin du XVIème siècle. Le " Chemin de Croix ", oeuvre de Xavier de Langlais, date de 1931-1932. Statues anciennes de saint Pierre, saint Corentin, saint Yves, saint Guillaume et Crucifix. Bénitier du XVIème orné de trois têtes d’anges. Le cimetière est transféré en 1945.



Le Chemin de croix unique et original est classé monument historique depuis janvier 2020, il a été peint en 1932 par Xavier de Langlais. Cet artiste (1906 – 1975) est bien connu dans le diocèse puisque deux de ses peintures ornent la maison Saint Yves de Saint-Brieuc.

Faisant partie du courant artistique breton « Ar seiz breur » (Les sept frères), il a entretenu un lien privilégié avec la Bretagne chrétienne pour y avoir décoré 18 églises et réalisé 9 Chemins de croix. Il disait d’ailleurs : « Je voudrais que l’œuvre de ma vie soit un hommage à Dieu.

Le Chemin de croix de Plounévez-Quintin offre un double intérêt : c’est le premier réalisé par l’auteur et il est peint sur des plaques de fibrociment